> Les Infos Municipales > Revue de presse > Revue de Presse 2018 > 16 Janvier 2018

2018 sera l’année de l’école et de la fête

A LA UNE SIORAC-EN-PÉRIGORD

 

Publié le 16/01/2018 à 3h47 par B. M..

2018 sera l’année de l’école et de la fêteDe nombreux élus entouraient le maire Didier Roques (au micro), mercredi. 

PHOTO B. M.

C’est après avoir accueilli un par un tous les invités que Didier Roques, le maire de Siorac-en-Périgord, s’est adressé à une salle comble mercredi, lors de ses vœux à la population. La cérémonie a eu lieu en présence de Germinal Peiro, président du Département, de Michel Rafalovic, président de la Communauté de communes Vallée Dordogne, de Benjamin Delrieux, conseiller régional, ainsi que de son Conseil municipal et de nombreux élus et représentants associatifs du canton.

L’édile a d’abord rappelé brièvement les chantiers menés l’an dernier : le parking de la maison de santé, le déménagement de l’office de tourisme (qui a enregistré de ce fait 200 % de passage en plus), la lutte contre l’invasion des chats sauvages et une tranche d’assainissement collectif.

Félibrée : appel aux bénévoles

2018 sera l’année consacrée à l’école : construction d’un préau, de sanitaires, installation de jeux, etc. Au programme également, l’enfouissement des réseaux et la sécurisation des routes. Ce sera aussi l’année de la félibrée, organisée à Saint-Cyprien du 28 juin au 1er juillet : dans cette perspective, Didier Roques a lancé un appel aux bonnes volontés pour préparer l’événement.

Le maire a par ailleurs exprimé ses craintes face à la suppression programmée de la taxe d’habitation qui, selon lui, sera génératrice de perte d’autonomie et, par conséquent, de dynamisme. Enfin, il proposera cette année au Conseil municipal de donner le nom de Simone Veil à un espace public de la commune, « afin que l’on se souvienne qu’elle a été le visage de l’Europe meurtrie, mais aussi de l’Europe reconstruite ».

Cherche médecin

Siorac, qui s’est dotée d’un pôle médical, est toujours sans médecin. Seul le docteur Bellevallée assure une permanence hebdomadaire. Pour Didier Roques, il est « indispensable que la désertification médicale soit classée grande cause nationale ».

 

 

 

Régie Publicité | Webmaster | Faire un lien | Signaler une erreur ]
Point-Sys