> Les Infos Municipales > Revue de presse > Revue de Presse 2017 > 11 Mars 2017

 

POLITIQUE

Législatives : plus jeune candidat en Dordogne, Benjamin Delrieux a lancé sa campagne

Par Benjamin FontaineFrance Bleu Périgord Samedi 11 mars 2017 à 17:00

Benjamin Delrieux et sa suppléante Mireille Volpato ont pu compter sur des soutiens de poids, Germinal Peiro et Matthias Fekl.

 

Benjamin Delrieux et sa suppléante Mireille Volpato ont pu compter sur des soutiens de poids, Germinal Peiro et Matthias Fekl. © Radio France - Benjamin Fontaine

A tout juste 26 ans, le conseiller régional socialiste Benjamin Delrieux se lance dans une nouvelle bataille électorale. Il se présente aux élections législatives dans la quatrième circonscription de Dordogne. Ce samedi il a officiellement lancé sa campagne.

Il sera le plus jeune candidat aux législatives en Dordogne, voire en Nouvelle-Aquitaine. Ce samedi 11 mars, Benjamin Delrieux a officiellement lancé sa campagne pour les élections législatives du mois de juin. A 26 ans, celui qui est déjà conseiller régional et conseiller municipal à Siorac veut devenir député et prendre la succession de celui qui l'a lancé en politique, Germinal Peiro. Plus d'une centaine de personnes a assisté à sa première réunion publique dans la salle Eugène Le Roy du Bugue.

"C'est un enfant du peuple" - Germinal Peiro, député sortant

Assises dans les premiers rangs, Odile et Reine, deux militants du PS sont déjà conquises par Benjamin Delrieux. "C'est un garçon jeune, gentil, intelligent, simple et je pense qu'il le restera," assure la première. "Il vient du monde rural comme nous et il connait nos problèmes, c'est un très bon candidat." Bon orateur, charismatique, engagé, les militants ne tarissent pas d'éloge à son égard, tout comme le député sortant Germinal Peiro. Il a été le premier à lui faire confiance. "Je détecte facilement ceux qui frappent à la porte des partis pour faire carrière et ceux qui veulent servir les autres et Benjamin c'est quelqu'un qui veut servir les autres. C'est un enfant du peuple, ses parents étaient ouvriers et ses grands-parents agriculteurs. Il vit et travaille en Périgord. Je suis sûr que toute son action sera tournée au service des Périgourdins," confie l'élu.

"Il a les qualités de la jeunesse, il est implanté dans ce territoire et il est déterminé pour défendre ses idées," souligne Mireille Volpato, sa suppléante. Benjamin Delrieux est venu la chercher pour son expérience. Soutenu par les militants et les élus du canton, celui qui est juriste et travaille pour le conseil départemental peut aussi compter sur l'appui de son ami, le secrétaire d'Etat au tourisme et au commerce extérieur, Matthias Fekl. Il était présent au Bugue ce samedi pour le lancement de la campagne. "Benjamin Delrieux et Mireille Volpato portent déjà l'ensemble des dossiers du département à la Région. Je fais confiance à Benjamin car il sera totalement engagé au service de son territoire. La gauche est unie et rassemblée autour de ce candidat."

Pendant sa campagne, Benjamin Delrieux compte visiter les 180 communes de la circonscription. Il ira à la rencontre des agriculteurs, des chefs d'entreprises, des associations. "Je veux défendre la ruralité, les services publics, continuer à porter le combat de Germinal Peiro pour défendre les petites retraites des agriculteurs. Nous allons nous attacher à montrer que la ruralité est bien vivante. Nous serons les candidats de ceux qui souffrent sur ce territoire," insiste le candidat qui soutient aussi le projet de contournement de Beynac.

Dans la circonscription, Jérome Peyrat (Les Républicains), Jean-Jacques de Peretti, Thomas Michel, Francois Coq (EELV), Florence Joubert (FN) et Emilie Chalard (France Insoumise) seront aussi candidats aux élections législatives des 11 et 18 juin prochains.

 

 

Régie Publicité | Webmaster | Faire un lien | Signaler une erreur ]
Point-Sys